Une meilleure qualité de vie…

Voir plus de photos

Abonnez-vous au bulletin

Partage / Share

  Mandat : Le mandat du comité Partage/Share est d’aider les familles de notre communauté de façon ponctuelle par l’approvisionnement de nourriture de base et produits essentiels. Par le fait même le comité doit:
    1. gérer une banque alimentaire de dépannage;
    2. être responsable du compte bancaire Partage/Share;
    3. être responsable de leur propre levée de fonds;
    4. remettre régulièrement des rapports de fonctionnement et statistiques au Conseil d’administration.
Statut de membre : Le comité Partage/Share doit compter au moins cinq mais pas plus de sept membres votants incluant un citoyen sensible à la cause, un directeur et la coordonnatrice des services. Les signataires : Les signataires au compte seront : un membre de l’équipe exécutif ou un directeur et un membre du comité autorisé par le Conseil d’administration. Les rencontres : Les rencontres doivent être confidentielles et maintenues dans la  compassion et le respect. Activités, évènements, etc. : Collecte de fonds et de nourriture, paniers de Noël, références ex : Cuisines collectives, aide au budget. Politique de la banque alimentaire d’urgence de Partage/Share : Politique de la banque alimentaire (PDF)  

Foire aux questions (FAQ)

  Comment puis-je faire une demande à la Banque alimentaire? Pour faire une demande, veuillez appeler ou vous rendre au bureau vous-même. Il est impossible de faire une demande au nom d'une autre personne. Nous avons adopté cette règle, car, il y a quelques années, un citoyen bien intentionné avait fait une demande à la Banque alimentaire pour un voisin, qui a été offensé par le geste. Afin de n’offenser personne, nous demandons seulement que la demande soit faite par la personne qui va recevoir la nourriture.   Posez-vous des questions sur notre situation financière? Non. Tout ce que nous vous demandons est vos nom, adresse, numéro de téléphone, combien de personnes vivent dans votre foyer (adultes et enfants), l'âge des enfants, le cas échéant, et si vous avez des allergies. Dans le passé, nous avons recueilli de l'information financière afin de nous assurer que personne ne profiterait indûment du service. Cependant, nous avons constaté que certaines personnes hésitaient à faire une demande, parce qu’elles ne sont pas à l'aise de divulguer ce genre de renseignements personnels. Puisque nous voulons vraiment aider les personnes dans le besoin, nous avons aboli cette règle dans l'espoir d’atteindre plus de gens. Nous supposons que, si vous demandez de l'aide, vous devez en avoir besoin. Aucune question n'est posée.   Qu'en est-il de la confidentialité? Chaque demande est confidentielle. Quand une demande est faite, la/le réceptionniste appelle un bénévole pour rassembler les produits que nous avons en stock et aller acheter les denrées périssables comme le pain, les œufs, les pommes de terre et la viande. Même le bénévole ne connaît pas le nom de la personne qui a fait la demande. On lui fournit seulement les renseignements généraux nécessaires pour faire les courses (nombre d'adultes, nombre d'enfants et leur âge, jours de nourriture nécessaires, et allergies).   Est-ce toujours les mêmes personnes qui demandent de l'aide? En fait, non. Durant l'année financière 2013-2014, 11 des 37 demandes provenaient de personnes qui n'avaient jamais utilisé la Banque alimentaire auparavant. C'est près de 30 % de nouveaux clients!   Comment pouvez-vous empêcher les gens d'abuser du service? Nous limitons le nombre de demandes qu'une personne peut faire à huit demandes par année, et jamais plus de deux mois consécutifs. Donc, s’il fait une demande en janvier et une autre en février, le client n’est pas admissible au mois de mars. Cependant, il pourrait refaire une demande en avril et en mai, mais pas en juin, etc.   Combien de personnes font le maximum de demandes par an? Personne n’a jamais fait le maximum de demandes dans une année donnée. Depuis 2012, aucun client n'a soumis plus de 4 demandes par année, soit la moitié de ce qu'il pourrait obtenir. C’est loin de ce que nous considérons comme un «abus». En outre, nous préférons pécher par excès de prudence. Nous préférons être un peu plus généreux, plutôt que de risquer de refuser quelqu'un dans le besoin, en particulier lorsqu’il y a des enfants.   D'où vient votre financement? Nous ne recevons pas de subventions ou d'aide gouvernementale pour la Banque alimentaire. En tant que tel, 100 % de notre financement provient de dons de particuliers et d'entreprises. Nous ne pourrions pas fonctionner sans le soutien de la communauté, et nous sommes très reconnaissants de tous les dons, petits ou grands.